Nous pensons et co-construisons nos actions de prévention en s’inspirant des outils de l’Education populaire, afin de renforcer le pouvoir d’agir des publics auprès de qui nous intervenons.

Ces personnes, concernées par une crise psychosociale, ont un enjeu individuel et collectif en termes de reconnaissance :

: Se reconnaître en tant que personne impactée par une crise psychosociale (reconnaissance de ses propres besoins).

: Être reconnue en tant que personne impactée par une crise psychosociale (et notamment l’enjeu de reconnaissance sociale).

: Se reconnaître mutuellement dans la relation (avec ses proches).

: Reconnaître les acteurs du territoire comme ressources pouvant répondre à ses propres besoins.

Afin de soutenir ces personnes, nous créons des conditions d’expression, d’émergence, en inscrivant l’action dans le temps et la durée, afin de mettre en œuvre un processus de changement social.

Nous sollicitons les personnes dans une approche participative et collaborative : elles s’expriment depuis leur expérience de vie, les situations qu’elles traversent au quotidien pour elles-mêmes, et dans la relation avec leurs proches, afin de faire émerger leurs besoins. A partir de cette expression, nous pouvons les accompagner pour se relier à eux : c’est à partir du moment où la personne a reconnu ses propres besoins qu’elle peut être auteur et acteur de sa transformation sociale.

Cette dynamique individuelle est d’autant plus impactante que la personne est confortée dans son appartenance à une expérience sociale singulière qui fait communauté (en réponse au besoin d’appartenance), qui produit des communs (en réponse au besoin de contribuer).

Cette production de communs est susceptible de déboucher sur des solutions innovantes qui soient significatives pour chacun des contributeurs, donc facteur d’adhésion et de pouvoir d’agir.

Ainsi, nos actions de prévention ont pour vocation de mettre en mouvement un processus qui s’articule ainsi :

: Faire exister une communauté d’appartenance sur une problématique sociale

: Accompagner les personnes dans l’expression de leurs besoins

: Mobiliser les partenaires du territoire.

Ce processus d’émergence génère de lui-même de l’engagement, selon le présupposé qu’un groupe / une personne s’engage et se mobilise d’autant plus sur une problématique qu’il/elle a lui/elle-même définie.

Ces actions peuvent s’envisager auprès :

: des séniors d’un territoire, sur une problématique de prévention,

: des acteurs de prévention d’un territoire qui souhaitent prendre un temps pour penser leurs pratiques de prévention auprès des séniors,

: et pourquoi pas… une rencontre des deux publics, dans le cadre d’un dispositif déployé pour créer du commun, de l’engagement, et transformer ensemble le regard de la société sur les séniors et leur fonction dans la société.

On en parle ?

Emma Ould Aoudia https://tramedevie.net/contact/